L’EPOQUE 2020/7 : MORTINATALITE

L’EPOQUE 2020/7: MORTINATALITÉ

 

Après les Époques 2018 et 2019, voici le septième de cette nouvelle Époque 2020 avec BARBARA AUZOU : MORTINATALITÉ  . Merci de considérer que le poème est indissociable du tableau et vice-versa…

mortinatalité



Mortinatalité le 7 de l’Epoque 2020
Niala
Acrylique s/toile 92×73


Derrière la nuit haute qui dispense des prières de peu

Il y a un autre lieu que le lieu

Un havre dont j’ai la garde et la jouissance

Dans l’aspic de la langue sans haine réveillé

Et l’absence de dieux y déroule son sein long

En toute liberté pour y faire doucement monter

La colonne du chant dans une pavane d’osselets et d’enfance

Avec eux ma part d’immortalité  mon nom dans une étoile gonflée

De mains mamelon sucé frontons et fontaines

Subviennent à la faim du monde jamais rassasiée  J’accouche

Bouche ouverte d’une nouvelle naissance

Merveilleusement nu

Ouvrier irrémédiable de l’horizon

Et du méat troublé des choses vertes

 

 

Barbara Auzou.

2 réflexions sur “L’EPOQUE 2020/7 : MORTINATALITE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.