« FLORE » – NIALA 2021 – ACRYLIQUE S/TOILE 65X54

« FLORE »

NIALA

2021

ACRYLIQUE S/TOILE 65X5

A Flore

Statue !
les orties se font douces
à l’ombre de tes mains.

Une sève à tes pieds
monte à pas de glycine
et ne s’ouvre que mûre
à hauteur de tes lèvres.

Le ciseau qui te fit
n’alla pas jusqu’à l’âme
tant le roc était dur.

Rien n’étonne tes yeux :
ni un vol d’anémones
ni mon rêve amoureux.

Philippe Martineau

A Barbara

Native du soleil

montée à bord de l »oiseau trouvant l’altitude

le vase de ton aisselle rassemble les parfums d’essences florales mêlés aux menthes enivrantes

d’un regard qui parle

et

se montre sans dire un maux.

Niala-Loisobleu

23 Juin 2021

« DEMAINS BLEUS » – NIALA 2021 – ACRYLIQUE S/TOILE 60X60

« DEMAINS BLEUS »

NIALA

2021

ACRYLIQUE S/ TOILE 60X60

LE RÊVEUR

Le rêveur ne vit pas réellement, il déambule

D’une pensée à l’autre, il erre sur cette terre

Remplie de chaos et de champs fleuris, il erre…

Tel un pauvre hère qui de sa songeuse bulle

Pourfend et poursuit sans trêve rêves et malandrins…

Il ne ressemble à personne, ni roi, ni prince ou mandarin…

Il rêve…

D’un amour inaccessible il fait la quête…

Et d’un pas alerte, il poursuit d’une chimère l’enquête…

Il rêve…

Il a vu tant de mondes, tant d’étoiles, tant de temps…

Galaxies éphémères qui ne durent qu’un battement de cœur…

D’un souffle d ‘été… et pourtant…

Il rêve de son âme sœur qui lui a ravit le cœur…

Couverts de Bleus nuits, bleus sur le cœur, bleus azurés…

Regarde-le, Toi, qui l’envie ; Toi, dont je parle… Sois-en assuré…

Il respire à peine, il halète, il suffoque, il se meurt…

De cette semence d’espoir naît un bourgeon duveteux…

Devine-le, respire-le, caresse-le… il n’est plus comme eux…

Il porte création et demain…

Il te fait signe des deux mains…

Rejoins-le, Lui, qui rêve au fond de Toi…

Lui qui ne demande qu’un Toit…

Lui qui fonde Tout sur un rêve

Inachevé, à construire et à imaginer sous peine qu’il ne crève…

Te sens-tu vivre enfin ?

Mords dans cette vie à pleine bouche à pleines mains…

Il est si difficile de dire «  » Je t’aime «  »…

Il est si difficile de vivre «  » Je t’aime «  »…

Il rêve… Fais-en sorte qu’il Rêve…

If Yves !

Yves Wauthier

POUR AILLEURS – NIALA 2021 – ACRYLIQUE S/TOILE 46X31

« POUR AILLEURS »

NIALA

2021

ACRYLIQUE S/TOILE 46X38

Au-dessus de la ligne de clôture

dans le rail migratoire où les oiseaux balaient la voie

De treilles en carrés de légumes, ce vaste jardin poitrinaire aux fruits pleins

s’accompagne de l’escorte des dauphins

pour alimenter le compotier

depuis les claies où paisiblement paissent plus de 40èmes ruminants

Epaulées aux venelles le long des flancs à la hanche des maisons blanches

portes, fenêtres percent l’humeur murée du mâle blanc pour la domestiquer à la tolérance

Des fleurs cueillies

à la fourche

aux rais

et aisselles

l’alambic tire la renarde et le loup à crever la nuit d’en vie

Il est cet autre monde

l’Ailleurs

écartelé comme il dense

un visage où l’enfance ne s’efface pas au nubile

mais demeure

passée la première ride.

Niala-Loisobleu.

26 Mai 2021

« MIMETISME » – NIALA 2021 – ACRYLIQUE S/TOILE 55X46

« MIMETISME »

NIALA 2021

ACRYLIQUE S/TOILE 55X46

L’assaisonnement se relève dans le profond décolleté du matin

L’aube ne retire pas l’anathème à l’encontre des retranchées des feux de l’amour

Dans la palette du peint d’épices les cigales restent en boucle

Noir d’y voir l’oeil du chien de garde y veille

Le phéromone de ma nature diffuse sa substance comme le message de la bonne ordonnance

Ce qui est d’un tant tient registre à l’inconnu d’un lent demain

Main tient du comportement du sol de toute la gamme

L’amor est bien vivant dans la physiologie de son escadre

Ô mon Capitaine mon bateau-amiral !

Niala-Loisobleu – 5 Mai 2021.