Posted on Un commentaire

LES VILLAGES BLEUS 6

LES VILLAGES BLEUS 6

Tirer au loin les pans de brouillard et rallumer le bleu du printemps, mon village ne réclame que ça dans la suite  des heurts non voulus.Il faut dire que l’époque est plus propice aux sales bruits de couloirs qu’aux éclaircies. Des vilains ont blessé la cabane, le moment de sauter la page est venu.

Demain, dès l’aube…

 Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,

Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo (Extrait du recueil «Les Contemplations»)

Lui redonner toute sa transparence pour qu’elle oublie l’opaque en se dégourdissant d’une trop longue nuit. Toi qui sais le chemin du vélo, tu t’y reconnaîtras m’aime si je m’y rends à pieds, juste le temps de remplacer chui là qui m’a été volé. La cabane d’un autre printemps Nous attend.

P1050279

 Les Villages Bleus 6 – 2017 – Niala – Acrylique s/canson aquarelle, encadré s/verre 30×40
Posted on 2 commentaires

LES VILLAGES BLEUS 4

 LES VILLAGES BLEUS 4

LACUSTRES

D’un tremblement indicible, la maison court de long en large

au plus reculé du village Que d’années à se sortir de l’arrière-cuisine

Retournant la chambre d’amour de fond en comble,

loin des enfouissements des pilotis

qui pourtant,

contre toutes apparences,

continuent à nager

nous visons la rive

L’odeur de jasmin s’entête à escalader le tertre.

Est-ce par l’alchimie des peaux retournées,

par l’élargissement des brisures à corps défendant,

ou par la brûlure des zéniths décalés,

que du clocher le coq sonna ce jour après qu’il se fut levé ?

Rien en particulier, tout

chez Soi

est à prendre ensemble

pour désengorger.

Des glacis transparents, liquéfiés aux écoulements internes

la couleur se débat pour reprendre

matière

éclat

lumière

vigueur

et rejoindre d’un bond la main d’un esprit commun

qui élargira les fissures par où évacuer

les accommodements de tons rabattus imposés par l’Académie…

Entre deux eaux, deux aiguilles face à face

pendulent

en croisant le faire d’un cap et d’épais, vent à tâtons.

Tandis

que paisiblement grimpés sur le récif,

les traits mis ensilent pour deux mains…

 

Niala-Loisobleu – 24 Mars 2

 

Les Villages Bleus 4 – 2017 – Niala – Acrylique s/contrecollé, encadré s/verre 30×40