L’EPOQUE 2020/4: DANS L’ATTENTE

 

Après les Époques 2018 et 2019, voici le quatrième de cette nouvelle Époque 2020 avec BARBARA AUZOU: Dans L’ATTENTE . Merci de considérer que le poème est indissociable du tableau et vice-versa..

 

P1060086

 

 

 

L’EPOQUE 2020/4 – « DANS L’ATTENTE »

Niala

Acrylique s/toile 61×50

 

 

De tout ce dont on croit avoir fait le tour

Fleur et sable des joues  Eaux et algues des sexes 

Jours vécus à genoux sur l’expérience expropriée

Elle-même de l’âge Parole incapable de se prononcer

Harcelée par ses détours et les maisons qui l’habitent

D’étage en étage pour en assurer un contour à soi seul

Nulle trace de divinité  Mais ce don cette attente

Feu et fer conjugués Cette joie spirituelle sur le grand genêt

De ton visage L’hérésie tremblante de ton amour

Je veux les toucher de mon aile

Ô toi qui ne sais rien

 Barbara Auzou.

 

5 réflexions sur “

  1. L’amour extrême sans aucun doute….

    Les jours passent et rien ne passe
    Mon amour mon amour mon amour
    Je n’ai rien cédé au temps.
    Viens que je t’emporte
    Viens sans autre escorte
    Que le feu de ma bouche
    Et un battement d’aile.
    Ton corps n’a plus de frontière
    Mon amour mon amour mon amour
    Il est une errance fertile.
    Viens à toutes forces
    Détruire l’ordre qui veut
    Éteindre nos secrets,
    Défaire nos destinées.
    Sur le qui-vive et sans peur
    Mon amour mon amour mon amour
    Notre chant durera autant que la lumière.

    André Velter

  2. Les jours passent et rien ne passe
    Mon amour mon amour mon amour
    Je n’ai rien cédé au temps.
    Viens que je t’emporte
    Viens sans autre escorte
    Que le feu de ma bouche
    Et un battement d’aile.
    Ton corps n’a plus de frontière
    Mon amour mon amour mon amour
    Il est une errance fertile.
    Viens à toutes forces
    Détruire l’ordre qui veut
    Éteindre nos secrets,
    Défaire nos destinées.
    Sur le qui-vive et sans peur
    Mon amour mon amour mon amour
    Notre chant durera autant que la lumière.

    André Velter/ L’Amour extrême

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.