Posted on 5 commentaires

LES SOLEILS VERS 1

P1050758

LES SOLEILS VERS 1

 

 

Le seul rythme, végétal

De nos souffles chèrement gagnés

Et des ailes poussées à nos sandales,

Nous pouvons oeuvrer à l’aurore.

Sur la hanche nue de la métaphore,

La main sonne juste

Et ponctue à peine le séjour vibrant du buste

Erigé dans la couleur tremblée.

Oeuvrons encore dans l’intervalle

et aux coupes versées

Dans le grand chantier du matin.

La main sonne juste encore

Et sans emphase

Au secret du tableau

A la peau de la phrase.

Oeuvrons comme on persévère

Et au front lustré de l’entente

Comme des enfants peut-être

Faisons commerce de lumière

De mots et de menthe:

Un lâché de soleils vers

Le geste de renaître.

Barbara Auzou

 

 

P1050756

Les soleils vers 1 (Nouvelle série)

2018 – Niala

Acrylique s/toile 65×54 – cadre

850,00 € (encadré)

5 thoughts on “LES SOLEILS VERS 1

  1. Dans les chambres des vergers
    Ce sont des globes suspendus
    Que la course du temps colore
    Des lampes que le temps allume
    Et dont la lumière est parfum
    On respire sous chaque branche
    Le fouet odorant de la hâte
    Ce sont des perles parmi l’herbe
    De nacre à mesure plus rose
    Que les brumes sont moins lointaines
    Des pendeloques plus pesantes
    Que moins de linge elles ornent
    Comme ils dorment longtemps
    Sous les mille paupières vertes !
    Et comme la chaleur
    Par la hâte avivée
    Leur fait le regard avide !

    Mes soleils vont vers
    toi…Mon Alain

    1. Les longs tunnels du labyrinthe exténueraient l’espoir s’il n’y avait la pioche du refus pour sortir de ses décombres
      Par ce jour né qui te voit revenue baigne dans ta propre lumière ma Barbarasoleil.
      Merci à Toi d’être ce bleu à ma palette !
      N-L

      1. Je remercie NOUS…et t’embrasse

        1. Comme un je t’aime…

  2. Merci et bon Dimanche Julie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.