DEVANT L’ETRAVE

Comment cette nouvelle vague tiendrait le vent sans ses antécédents ?

Ce qu’on croit partir est la guérison de ce qui s’anémiait par stase et qui rejoint l’éternel en mettant chaque cellule à la bonne place

L’aube est le noyé sorti du tourbillon de la nuit pieuvre

Je le vois à la transparence du glacis

Quelque chose couve

Un jour prochain que la Ville de Cognac nomme DÉBAL’ ARTS

Manifeste de l’Art dans la rue un Dimanche de Juin..

Niala -Loisobleu – 21 Avril 2021

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.