LA PETITE BÊTE NOIRE

LA PETITE BÊTE NOIRE

Violent comme une peste pleine dedans, l’Immonde, abject, avilissant, cracra, dégoûtant, dégradant, fétide, hideux, honteux, impur, infâme, infect, inhumain, innommable, inqualifiable,  lâche, laid, malpropre, méprisable, maudit, nauséabond nauséeux, obcène, odieux, ordurier, puant, répugnant, répulsif, sordide et turpide PIRATE , a investi ma demeure…

Au matin d’un jour où mes Amis allaient me croire indigent et en danger …l’enflure leur ayant mis dans la trompe, l’Eustache qui poigne hard…oh puti de branle-bas, si t’arrives à jouir t’es juste bon à jeter comme l’ordure…

Alors enfourchant la sorcière dans un ballet loin d’être rose, je bottais la salope en touche ! Et yop, ça boum !

Comme agacé à l’aiguillon au charnu de mon corps, je pris la niaque et en profitai pour redresser les bretelles de mes chaussettes mises à mal ces temps-ci par une cascade de coups foireux. Non mais ça va bien, suffit, j’veux pas qu’on m’prenne pour un jambon.

Sitôt l’affaire réglée, j’ai rentré dans les ordres, en faisant l’Amour en tête !

J’ai peint mes Bons, grâce à votre réconfort que ça  été que de l’énergie positive, j’ai fait l’oeil bleu et l’autre soleil, c’est bon comme chez-Nous, m’a-t-ailes illico répondu !

Alain Niala – 3 Mars 2017

p1030721

6 réflexions sur “LA PETITE BÊTE NOIRE

  1. Il n’y a rien qui me gratte dans cette funeste psalmodie, j’aime le poil mais pas les morpions, ils ont rien du fumet qui boise en m’aime temps qu’il poivre, Ah Célestine, le paradis du maraud j’le laisse à les w-c !

    • Le poêle à gratter de la fosse communale c’est l’épouvantail de l’Education Nationale où le singe savant est le préféré des pas rangs d’élèves…ça doit te causer ça ma Célestine…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.