L’EPOQUE 2020/47 -« AUTOMNALE 4 »

Après les Époques 2018 et 2019, voici le quarante-septième de cette nouvelle Époque 2020 avec BARBARA AUZOU : AUTOMNALE 4  . Merci de considérer que le poème est indissociable du tableau et vice-versa…

Automnale 4 – L’EPOQUE 2020/47 – Niala

L’EPOQUE 2020/47 -« AUTOMNALE 4 »

Je te couronne d’un arbre allumé au mitan de ton destin

Et tes pensées crêtées de roux ont des flambeaux pour parfum

De tête des feux incandescents pour  chemins

Ressuscitant de lui-même le caramel de l’instant fond

Dans un heurt de lumière bouclée derrière tes fenêtres

Ta présence têtue sur toutes les brèches n’a pas de fin

Tu désarmes le cuivre des saisons

 Tu pousses les globes des moissons

Terrestres dans une scandaleuse discrétion

Qui n’a d’égale que la brûlure

Barbara Auzou.

3 réflexions sur “L’EPOQUE 2020/47 -« AUTOMNALE 4 »

  1. J’ai creusé le ventre

    Sur le jour blême

    De ma robe illusoire

    Ne reste que le pantalon

    Fendu au fil de l’heure

    Qui tombe sur le lavoir

    De la saison. Dis-moi

    Que quelque part la fanfare

    Égarée des amours reprise le bras

    Du beau temps et qu’on entre

    Dans l’été par l’absolu féminin du poème

    Barbara Auzou.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.