L’EPOQUE 2020/41: LES ENFANTS DE GAÏA 6

L’EPOQUE 2020/41: LES ENFANTS DE GAÏA 6

Après les Époques 2018 et 2019, voici le trente-neuvième de cette nouvelle Époque 2020 avec BARBARA AUZOU : LES ENFANTS DE GAÏA 6  . Merci de considérer que le poème est indissociable du tableau et vice-versa…

                                        L’EPOQUE 2020/41 « Les enfants de Gaïa 6 » – Niala – Acryliques/toile55x38

Déjà aux cuisses de l’été

Monte la fraîcheur des bruyères

De septembre c’est la chair du beau

Temps la corolle perfusée de rosée

Et dans l’élision du quotidien

Tu m’arrives toit d’épaule et chute de reins

Comme la raison majeure du voyage

Et tu dis la vie qui t’a rejointe

Par-delà les âges et les jus bariolés

De l’enfance bue à même la peau

Ma brèche si claire d’oiseaux

Aux mains mortelles chargées de fruits

Levés dans des corbeilles inaccessible

Et pourtant narcisse sans fard dans le vase

De ma volonté qu’il en naît des regards

Colchiques aux fenêtres

C’est comme si côté bleu

Tu venais compléter du réel

Le message jamais délivré en entier

Barbara Auzou.

7 réflexions sur “L’EPOQUE 2020/41: LES ENFANTS DE GAÏA 6

  1. Les grandes fougères bordant le chemin couvrent la fente comme un hymne appelle au levé
    La terre est meuble sous la table de pierre
    L’Orient à scions…
    N-L

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.